De l'utilité de l'informatique dans la gestion des lits


Rédigé le Jeudi 6 Avril 2006 à 00:00 | Lu 20577 commentaire(s)


La revue "Soins Cadres" de Masson, grâce à son correspondant Charles Manise, évoque une fois de plus les activités de Sixi à travers un article sur un de nos après-midi conférence.
L'intérêt de l'informatique dans la gestion hospitalière n'est plus à démontrer. - Des applications informatiques concrètes dans la gestion des lits lors de la pré-hospitalisation et celle des séjours hospitaliers peuvent apporter au personnel infirmier des "plus" dans la prise en charge des patients. - C'est ce qu'a largement conforté la conférence de l'association belge Sixi " soins infirmiers et informatique " qui s'est tenue sur ce sujet en novembre dernier en Belgique. - Trois logiciels de gestions de lits, dont deux développés par des infirmiers, ont été présentés à une assistance passionnée par les prouesses de la technologie.


La revue Soins Cadres
La revue Soins Cadres
Quel est l'apport de l'informatique lors de la pré-hospitalisation et dans la gestion des séjours? C'est sur ce thème que s'est déroulée la conférence de l'association belge Sixi " Soins infirmiers et informatique " organisée, le 28 novembre dernier, à la clinique Notre-Dame de Grâce, à Gosselies (Belgique).
Deux logiciels de gestion des lits y ont été présentés, l'un développé pour un hôpital psychiatrique, l'autre pour un hôpital général. Puis, la manifestation s'est poursuivie avec la présentation d'un troisième logiciel, un "package" élaboré par des professionnels français de l'informatique, l'occasion alors pour tous les participants de confronter leurs différentes expériences.

De l'utilité de l'informatique dans la gestion des lits

Une gestion des lits en temps réel

Féru d'informatique, Geoffroy Nihoul, cadre de santé à l'hôpital psychiatrique Beau Vallon de Namur (Belgique), a créé une application "Access" de gestion des lits en temps réel pour cette institution de 400 lits et 193 places (1 000 admissions par an). La gestion de la disponibilité des lits en temps réel y est, en effet, difficile à gérer dans ce secteur hospitalier, entre les mesures de protection judiciaire, les urgences, les annulations, les reports, les prolongations ou encore les interruptions brutales de séjour.
Une procédure de communication des mouvements de patients a donc été élaborée :
lorsqu'un médecin accepte une hospitalisation, il la communique à l'équipe infirmière.
Celle-ci peut consulter le système comme tout utilisateur, mais ne peut en modifier les
données. L'infirmier(e) signale alors le mouvement à une centrale fonctionnant 24 heures/24 qui peut encoder le mouvement : entrée prévue, transfert interne, sortie programmée"
Le système génère un certain nombre de tableaux en temps réel : aperçu global de l'hospitalisation, occupation par unité de soins, prévision des séjours par patient ou par
médecin.
Trois qualités majeures peuvent être attribuées à cet outil "maison" : « Il est peu coûteux, aisément modifiable et l'hôpital ne dépend d'aucun fournisseur », a souligné Geoffroy Nihoul. Enfin, les utilisateurs du logiciel sont invités tous les mois à suggérer d'éventuelles modifications.
Dans la poursuite de cette réalisation, deux autres créations ont également été évoquées, celles d'un "agenda patient" et d'une prescription des médicaments" à distance !
Affaire à suivre"

Synergie infirmière et informatique

Autre réalisation évoquée : un logiciel de gestion des lits, conçu à l'Hôpital Notre Dame
Reine Fabiola de Charleroi (Belgique) par le service informatique et le département infirmier. Notons d'emblée que ce système vient d'être adopté et mis en place au sein de l'hôpital Notre-Dame de Gosselies.
Une codification rigoureuse. Didier Gérain, cadre de santé actuellement chargé de l'informatique au Centre hospitalier Hornu de Frameries (Belgique) a pris part à l'analyse du contexte de la demande de cet outil "maison". Il a précisé les impératifs d'une codification rigoureuse : il s'agissait, cette fois-ci, d'hôpitaux généraux (fusion de plus de 500 lits pour le premier et 200 lits pour le second), où régnait " comme partout ailleurs " un manque de visibilité flagrant dans les réservations de lits, habitudes et luttes d'influence pouvant engendrer une cascade infernale d'appels pour connaître la disponibilité réelle d'un lit.
Un certain nombre d'options ont alors été progressivement prises :
  • nécessité d'une gestion en temps réel ;
  • arbitrage de priorités selon des critères médicaux lorsque deux patients "convoitent" le même lit ;
  • convergence avec les différents programmes existants ;
  • génération automatique de certaines commandes (comme celle des repas dès qu'il y a admission) ;
  • utilisation d'une codification simplifiant l'extension à d'autres utilisations (planification du travail du personnel d'entretien des chambres ou la gestion des réserves de matériel, par exemple).

    Dans les aspects pratiques du logiciel, là encore, des options ont été décidées :
  • mise en place d'une "centrale de réservation" ;
  • accent sur la convivialité ;
  • accessibilité à l'ensemble des utilisateurs ;
  • interaction avec d'autres modules (commande de pharmacie, résultats d'examens,
    prise de rendez-vous).

    L'organisation est simple : les secrétaires de consultation ou des urgences transmettent la demande du médecin au service de réservation qui, là aussi, l'enregistre dans le système. Au moment réel de l'admission, le dossier et les vignettes sont générés. La secrétaire de l'unité de soins confirmera ensuite l'arrivée du patient par une simple manipulation ("drag and drop") dans le programme.

De l'utilité de l'informatique dans la gestion des lits

Le circuit du patient en toute visibilité

Pour ID9 Prima, entreprise de 40 professionnels, établie à Meylan (Isère, France), Jean-
François Étienne, cadre de santé, accompagné du Dr Paul Verdiel, sont venus présenter leur "système d'information santé". Leur leitmotiv : « La qualité des soins dans les établissements de santé passe également par la qualité de la prise en charge du patient ». Dès lors, ID9 Prima met à disposition des utilisateurs hospitaliers, médicaux, administratifs et paramédicaux, une série de neuf progiciels " "Patient", "Soins infirmiers", "Prescription médicale", "Admission", "Stocks Pharmacie", "Rendez-vous", "Gestion des lits"" " « prêts à être paramétrés » en fonction des besoins locaux.

Simple et convivial, le progiciel de "gestion des lits" présente un tableau d'occupation
des lits par unité. En lien direct avec le programme "Admission", il permet d'intégrer tous
les mouvements de lits au sein de l'unité. Quant au module "Admission", il permet de réaliser l'inscription ou la pré-inscription d'un patient dans le système, tout en permettant à l'utilisateur de configurer des droits d'accès et de visualiser les données relatives au patient qu'il souhaite voir affichées. La visite du site est plus efficace qu'un long discours : 50 films de démonstration, sans téléchargement, indiquent toutes
les fonctionnalités disponibles pour l'ensemble des progiciels existants.

Sixi, une association au coeur de la profession infirmière

Rappelons que l'Association belge Sixi n'est pas seulement une société de développement de produits informatiques à l'usage des infirmiers, elle assure également la promotion et la diffusion de toutes les réalisations, recherches et informations utiles à la profession infirmière. Ainsi, depuis son dernier congrès, en novembre 2002, intitulé "E -Nursing", un clavier pour mieux soigner ?" (Soins Cadres, février 2003 ; 45 14-5) , l'association a organisé ou soutenu plusieurs initiatives : "l'Intranet hospitalier" en mars 2003 , "Arthur" (plate-forme informatique de gestion du flux des patients aux urgences) en septembre 2003, "Crisnet" (continuité des soins entre le généraliste et l'hôpital) et "Life Badge" (carte de santé autogérée par le patient sur ses antécédents, allergies) en octobre dernier.
Le site internet de l'association est également riche d'activités : fête de l'internet, partage d'expériences concrètes dans l'enseignement des soins infirmiers, outils de mesure de la charge de travail" Pour rester bien informés, surfez régulièrement sur www.sixi.be!

avec l'autorisation de SOINS CADRES " n°50- MAI 2004





1.Posté par stephane.allard@skynet.be le 16/05/2004 08:01
Une erreur s'est glisée dans cet article: "Rappelons que l’Association belge Sixi n’est pas seulement une société de développement de produits informatiques à l’usage des infirmiers, ..."
Sixi ne développe pas de produits informatiques à l'usage des infirmiers. Nous mettons en valeur les produits (qu'ils soient de société ou "faits maison")qui peuvent contribuer à améliorer la qualité des soins mais nous n'avons pas les moyens humains et technologiques de développement logiciels.

2.Posté par nlandu matondo le 05/07/2006 20:48
Nous voulons savoir l'utilité d'informatique aux médecins et aux infirmiers


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 4 Juillet 2014 - 17:39 DI-RHM - Appel à projet

Mercredi 30 Avril 2014 - 15:39 Inauguration du nouvel hôpital "le Valdor"