Dossier infirmier informatisé: Mediware souhaite des feedbacks de son guideline préliminaire


Rédigé le Mercredi 4 Octobre 2006 à 10:43 | Lu 9553 commentaire(s)


Le but de ce projet est de créer des guidelines concrètes pour développeurs de software qui permettront que l’encodage du MVG-II-RIM-II soit calculé automatiquement sur base des données (infirmières) qui se trouvent dans le dossier électronique du patient.


Modélisation du DII
Modélisation du DII

1 Objet du document

1.1 But
Le but de ce document est de faire connaître, au plus tôt, les résultats de recherches aux hôpitaux, de telle sorte que nous pourrons tenir compte de leurs remarques et « feedback ». Nous veillerons à ce que les directives définitives, prévues pour décembre, soient effectivement utilisables dans toutes les situations pratiques.

Chaque forme de “feedback” est bienvenue, en particulier les remarques concernant:
- la modélisation ; quel modèle de données décrirait avec précision la situation
- lafaçon selon laquelle les résultats de recherches seront décrits, comment pouvons

Vous pouvez envoyer vos « feedback » par e-mail à mark.devos@mediware.be .

1.2 A qui ce document est-il destiné ?

Les résultats de recherches concrets sont finalement destinés pour les informaticiens des hôpitaux et les fournisseurs de logiciels. D’autre part, nous souhaitons que les résultats de recherches soient aussi compréhensibles pour les infirmiers et les directions d’hôpitaux.
C’est pour cette raison que les résultats de recherche ont été divisés comme suit :
• Le document “directives préliminaires” donne à la direction (du département infirmier ou direction générale) et aux infirmiers une idée générale des résultats de recherche. Le but est de rendre compréhensible :
- Quel est le principe de la solution.
- Les différentes manières d’utiliser cette solution dans la pratique concrète.
Pour cette raison, ce texte est disponible en français et en néerlandais.
• Les autres documents comprennent la spécification formelle des résultats et les détails techniques. Ils sont destinés aux informaticiens. Ces textes seront disponibles en
anglais
, langage universel pour ce qui est technique.

1.3 Statut

Ce document reprend le résultat des recherches du 2RIM2, projets de recherches comme ceux émanant du consortium et qui ont été déterminés au cours de la phase d’analyse.
Ont coopérés à ce projet :
- MediWare bvba; M. Devos;
- NVKVV, werkgroep informatiesysteemverpleegkunde;
- SIXI; J. Bellon.
- Studiecentrum Gezondheidszorg, Heverlee; L.Ludikhuyze.
- Ziekenhuisgroep Gasthuiszusters van Antwerpen, Wilrijk; H. Van der Mussele
- CH du Bois de l’Abbaye et de l’Hesbay, Liège ; J.-L. Angillis, A. Attisano.
- Centrum voor Ziekenhuis- en Verplegingswetenschappen, Leuven; W. Sermeus, P. Van Herck, D. Michiels.

Sur base de ces résultats de recherche, débutent à présent les prochaines phases du projet d’analyse:
- Implémentations pilotes
- Ensemble de “feedback” (rétroactions, commentaires) du secteur

Ces résultats de recherches sont exhaustifs, en ce sens que :
- Ces directives contiennent les « déliverables » formels du projet de recherches, à savoir: UML modèle conceptuel, modèle sémantique et XML format interface.
Elles spécifient la manière dont on peut régénérer de façon automatique les données RIM-II à partir d’un dossier informatisé.
- Le contenu et la structure de ce document correspondent avec les directives définitives.

Ces analyses de recherches sont “provisoires” en ce sens que:
- Elles sont basées sur la version 1.2. du manuel d’encodage. Quant à la disponibilité à venir de la version 1.3 du manuel d’encodage, les modifications et raffinements y seront apportés et, celui-ci sera alors définitif pour le RIM-II d’encodage en 2007. C.à.d.:
1) Modifications dans le manuel d’encodage version 1.3
2) Tenir compte de l’éclaircissement par le SPF
3) Raffinement concernant les modélisations des “prévisions” et “observations”.
4) Simplification des modélisations en rendant plus cohérentes les différentes informations-éléments.
- Elles seront adaptées au « feedback » que nous recevrons des implémentations pilotes et du secteur.

En résumé, nous pouvons affirmer que ce document donne une image claire et exhaustive sur base du résultat d’analyse définitif du projet. Les résultats de recherche définitifs seront produits à partir de ce document en ce qui concerne les détails de modélisations. Au besoin, le texte définitif apportera des éclaircissements complémentaires.

L'entièreté du document est accessible à l'adresse: http://www.mediware.be/rimvg/




1.Posté par Stéphane le 04/10/2006 11:43
Il est très intéressant de lire que ce document donne une réponse à notre interrogation concernant les problèmes detraduction (cf. articles sur la semaine de formation)

Nous voulons attirer l’attention sur une application complémentaire des guidelines sur un terrain
inattendu, notamment au niveau de la validation de l’encodage du MVG-II/RIM-II par les
auditeurs du SPF.
- Le mode d’emploi de l’encodage du MVG-II est un texte continu. Durant le travail
d’analyse, il s’est avéré évident que ce texte donne un large éventail de possibilités
d’interprétation dès que les règles générales doivent être adaptées à une situation
concrète. De plus, il existe des différences essentielles entre la version
néerlandophone et la version francophone de ce mode d’emploi. Les différentes
possibilités d’interprétation font en sorte qu’un encodage MVG-II/RIM-II, bien
qu’interprété avec les meilleurs intentions, pourra être rejeté a posteriori par un
auditeur du SPF, avec comme conséquence des sanctions financières éventuelles.
- Un modèle de données UML est strict et formel. Il est impossible d’avoir un modèle
de données UML néerlandophone et un francophone. La création d’un modèle de
données nous oblige déjà à l’avance d’adapter le mode d’emploi d’encodage à des
situations pratiques. En d’autres termes, dès la création d’un modèle de données
UML, une interprétation unique du mode d’emploi d’encodage sera donnée. Une
divergence avec l’auditeur sur l’interprétation de l’encodage n’est plus possible. Dès
qu’un dossier patient électronique peut introduire les données demandées dans le
format interface XML, celles-ci sont disponibles dans le dossier du patient et mènent
- selon l’interprétation unique - à un score MVG-II/RIM-II unique.
Concernant ce point, un accord doit encore intervenir avec le SPF afin que l’interprétation donnée
soit validée a priori par les auditeurs du SPF.