Les appareils médicaux ont aussi droit à la santé !


Rédigé le Mercredi 28 Juin 2006 à 00:00 | Lu 15901 commentaire(s)


Stanny Britting a travaillé pendant plusieurs années comme infirmier au Service des Soins Intensifs de l'hôpital Stuivenberg à Anvers. Le temps d'accumuler pas mal d'expérience... et de découvrir sa véritable vocation ! Aujourd'hui, ses patients sont les innombrables appareils et équipements médicaux de son environnement. Stanny Britting a d'ailleurs créé sur l'intranet de l'hôpital un site web qui fait merveille pour garder ces équipements en pleine forme. C'est ce que nous avons découvert lors d'une visite au Service Biotechnique.


© CMJ
© CMJ
Un appareil qui nécessite une réparation, rien de plus fréquent en milieu hospitalier. Cela signifie-t-il pour autant que les équipements médicaux soient peu fiables ? "Pas du tout", répond Stanny Britting, Expert auprès du Service Biotechnique de l'hôpital Stuivenberg d'Anvers. "J'ose même affirmer qu'il n'existe plus d'équipements médicaux médiocres. En revanche, j'ai pu constater que 60 % des défectuosités techniques sont dues à une utilisation erronée. Une meilleure information (et formation) de l'utilisateur permettrait donc d'éviter pas mal de problèmes."

Oublié le bouchon

Tout a commencé avec une soi-disant panne d'un Alpha X Cell de Huntleigh Healthcare. "La pompe est défectueuse", affirmaient les utilisateurs. Réponse du technicien : "Mais non, vous avez simplement oublié de remettre le bouchon CPR dans le matelas !" Une anecdote ? Oui, mais elle démontre l'importance d'une information et d'une formation continues pour économiser beaucoup de temps, de moyens et d'énergie.

Les appareils médicaux ont aussi droit à la santé !

Un classement impeccable

L'hôpital Stuivenberg utilise quelque trois mille appareils médicaux. Les lits, les pompes à perfusion, les équipements de monitoring et les pompes à injection représentent à eux seuls un tiers de l'ensemble. Il va de soi que les besoins en entretien et maintenance varient fortement d'un appareil à l'autre. C'est pour y voir plus clair que Stanny Britting a décidé de répartir les équipements en 10 groupes. Chaque groupe à son profil spécifique en termes de faiblesses techniques et d'erreurs de manipulation fréquentes.

Mieux encore, Stanny Britting a subdivisé le travail du Service Biotechnique en cinq activités de base : la Bibliothèque, le Service, BioTD, les Stock & Pièces Détachées et les Formations. La plupart de ces activités sont accessibles via l'intranet.

Difficile de faire plus simple : la Bibliothèque en ligne fournit aux utilisateurs les modes d'emploi en format PDF de la plupart des appareils médicaux. Cette information inestimable se complète de documentation diverse et des contrats de maintenance des équipements. Du coup, il suffit de quelques clics de souris pour éviter de nombreuses manipulations erronées et réparations onéreuses.

Les utilisateurs qui veulent en savoir davantage trouveront leur bonheur dans le module Service. Il regorge d'informations détaillées sur les appareils médicaux, d'adresses de contact et d'autres renseignements utiles.

La colour ID card

C'est avec l'aide de ses collaborateurs Jethro Vermeiren et Sam Goedhuys que Stanny Britting a mis au point un système de cartes d'identification particulièrement efficace. Chaque appareil reçoit ainsi une petite carte plastifiée qui mentionne des informations essentielles : un numéro d'identification, le numéro de série, le groupe auquel appartient l'appareil, le campus, la classe de risque (qui détermine la fréquence de la maintenance) et les tests de sécurité et de fonctionnalité déjà effectués. D'ici peu, chaque carte recevra en outre un code à barres qui concentrera toutes ces informations. "Ce code à barres facilitera encore la production de statistiques, une source d'information précieuse pour affiner en continu la politique de maintenance des équipements", explique Stanny Britting, enthousiaste.

La carte d'identification présente un fond de couleur qui fait référence au service ou à la spécialité médicale dont relève l'appareil. "Nous exploitons tout simplement une caractéristique du comportement humain", explique Stanny Britting avec un clin d'œil. "Les gens sont plus soigneux avec les appareils de leur propre service qu'avec ceux qui ont fait le tour de l'hôpital."

Les appareils médicaux ont aussi droit à la santé !

Des problèmes et leur solution

Stanny Britting améliore le système au fil des ans. Le Service Biotechnique prévoit d'offrir d'ici peu sur l'intranet une méthode de traçage des défectuosités. Ainsi donc, quand un appareil fonctionnera mal, l'utilisateur aura de fortes chances de trouver lui-même la solution sur le réseau interne. Un jeu de questions simples, agencées en arborescence, guidera l'utilisateur vers la solution... ou vers le service technique.

La plupart des pièces détachées sont de stock

Le module Stock et Pièces Détachées s'appuie sur des statistiques d'entretien et de maintenance très détaillées pour déterminer le volume de stock idéal de chaque pièce détachée et consommable. Grâce à cela, le stock peut honorer la plupart des demandes, ce qui accélère considérablement les réparations. Plus fort encore, les utilisateurs ont la faculté de visualiser le stock et même de faire apparaître des photos des pièces détachées.

Les appareils médicaux ont aussi droit à la santé !

Formation = prévention

Si la maintenance constitue une facette normale de la vie d'un appareil, les réparations doivent, quant à elles, rester l'exception. Une bonne formation des utilisateurs permet d'ailleurs de réduire de plus de moitié le nombre de pannes. Dix fois par an environ, le Service Biotechnique informe le personnel des nouvelles formations prévues. Les personnes intéressées ont alors la possibilité de s'inscrire. Pour les formations simples, Stanny Britting et son équipe proposent un vaste éventail de films qui expliquent l'utilisation des appareils les plus courants. Ces films en format AVI sont directement accessibles via l'intranet ou sur CD. La plupart ont été produits par les fabricants d'équipements, mais Stanny Britting avoue qu'il se glisse régulièrement derrière la caméra pour filmer lui-même les formations et les stages. Bref, celui ou celle qui doit utiliser un appareil pour la première fois peut suivre une petite formation via l'intranet, à sa meilleure convenance.

L'intérêt par-delà les frontières

"Ce système fonctionne dans n'importe quel environnement hospitalier", explique Stanny Britting. "L'ensemble s'articule autour d'un inventaire rigoureux. Mon collègue Ruddy Wijckmans a dès lors eu l'idée de l'utiliser en Roumanie, un pays confronté à une grave pénurie de moyens médicaux. Cette histoire a débuté lorsque les médias nous ont révélé le scandale des orphelinats roumains. De nombreuses ASBL ont vu le jour à ce moment-là, pour apporter de l'aide. Nous avons fait de même, à notre façon, avec l'ASBL Mediasi. Notre solution permet en effet de gérer plus efficacement le matériel médical. Mais il y a plus : nous faisons l'impossible pour envoyer un maximum de matériel en Roumanie, au départ de la Belgique. Nous essayons d'obtenir des cadeaux de la part des entreprises. La demande en produits réactifs et en articles à usage unique est très importante, par exemple. Nous nous efforçons d'envoyer régulièrement un camion en Roumanie."

Dans l'intervalle, le système mis au point par Stanny Britting a suscité l'intérêt du monde universitaire. Dès à présent, des étudiants s'impliquent dans le développement continu du système. L'ingéniosité technique mérite d'être reconnue. Healthcare Magazine est honoré d'y contribuer.


Pour plus d'informations, merci de contacter M. Stanny Britting
Biotechnische Dienst
Lange Beeldekensstraat 267, 2030 Antwerpen
T. 03/217 71 54 begin_of_the_skype_highlighting              03/217 71 54      end_of_the_skype_highlighting
Hôpital Stuivenberg

Cet article est paru dans "Healthcare magazine" de juin 2004, revue éditée par Huntleigh Healthcare.
Nous le reproduisons avec l'aimable autorisation de Madame M.Morissens.

Dans quelques semaines, nous serons en mesure de mettre en ligne un fichier pdf reprenant quelques copies d'écran intranet.





1.Posté par edgar njila le 03/08/2005 14:54

bonjour Monsieur Britting
je viens a l'instant de lire votre exploit en ce qui concerne l'utilisation du materiel medical en milieu hospitalier . et j'aimerais vous en feliciter .

en effet je suis un jeune etudiant de 23 ans et j'aimerais justement faire carriere dans la maintenance du materiel medical ,je suis actuellement en debut de cycle en allemagne et j'aimerais dans la mesure du possible avoir des conseils de votre part .

je ne serais pas plus long car je suppose que votre temps est precieux .

veuillez accepter mes sinceres salutations

edgar njila

2.Posté par mahare abdou le 17/12/2005 18:33
tous mes encourage,en envers vous
en effet je suis nigerien dans le continent d'afrique de l'ouest et j'habite dans la capitale du niger qui est niamey. je travail dans un grand centre de santé privé qui est la clinique magori
je m'occupe des appareils medicaux de la clinique et veux que vous soyez mes correspondants . veillez me repondre s'il vous plais

3.Posté par animmm le 13/06/2007 09:44
je vais recevoir toutes vos informations à chaque fois qu'ilya du nouveau sur votre site

4.Posté par christian cidibi le 08/03/2008 11:06
je suis flatté par votre site et je vous demande de bien vouloir me recevoir et m'informer . Je suis Ingenieur du materiel et appareils medicaux.

5.Posté par Mohamed le 27/05/2008 10:06
Toutes mes salutations Monsieur Britting
Je viens juste de lire votre exploit en ce qui concerne l'utilisation du matériel médical en milieu hospitalier, et j'aimerais vous en féliciter.
En effet je suis un jeune étudiant Béninois de l'Afrique de l'Ouest, j'ai 30 ans et j'aimerais faire carrière dans la maintenance du matériel médical. Je suis actuellement en deuxième année de Maintenance Informatique et Réseau et j'aimerais dans la mesure du possible avoir des conseils de votre part .
Je ne serais pas plus long car le temps est précieux .

Veuillez recevoir, monsieur Britting, l'expression de ma profonde gratitude.

Mohamed CHITOU

6.Posté par Thierry Pirmez le 18/07/2008 20:26
Félicitations Mr Britting ! Vous occupez-vous également de matériel de médecins "privés" ???!!! Beaucoup de difficultés à trouver de bons techniciens !!!!

7.Posté par bouzang le 01/12/2008 19:56
Bravo a vous ca fait plaisir de savoir qu il y en a qui s occupe des appareils qui nous soignent bonne continuation et que Dieu benisse la bonacite de votre action courage

8.Posté par KONGO ekoue le 04/05/2009 11:21
bonjour Monsieur Britting
je viens a l'instant de lire votre exploit en ce qui concerne l'utilisation du materiel medical en milieu hospitalier . et j'aimerais vous en feliciter .
J'ai le bac electronique,la maintenance informatique et le gsm maintenant j'aimerais suivre votre pas dans la maintenance du materiel médical,que me conseillé vous.
Mes sinceres salutatios.


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 24 Avril 2014 - 22:35 le 15 mai 2014 - Visioconférence du CIPIQ-S